Piscine naturelle

Quel est le prix d’une petite piscine naturelle ?

La piscine naturelle est aussi appelée «baignade artificielle». C’est le terme officiel pour désigner ce genre de bassin. Pour les amoureux de l’environnement, c’est la piscine idéale. C’est la piscine idéale pour les amoureux de l’environnement. Sa construction exige un investissement financier mais aussi du temps. Il faut préparer une enveloppe qui avoisine les 30 000 euros. Toutefois, d’autres critères viendront influer sur le prix d’une piscine naturelle, les tarifs adaptés par les constructeurs, les frais annexes et s’il est plus rentable de construire votre piscine naturelle vous-même. Voici un guide d’achat qui vous aidera à affiner votre budget.

Comment fonctionne une petite piscine naturelle ?

La piscine naturelle est un type de bassin qui fonctionne sur le principe de lagunage qui consiste à filtrer l’eau d’une façon complètement naturelle en utilisant un écosystème composé d’organismes vivants et de plantes. La piscine naturelle est composée de trois parties, ce qui fait sa spécificité. Une première zone dédiée à la baignade. Une seconde est chargée de la régénération de l’eau afin de garantir sa pureté. Pour ce faire, des granulats composés essentiellement de plantes et de cailloux calcaires y sont installés dans le but d’éliminer naturellement les bactéries. Finalement, une troisième zone est agrémentée d’une cascade ou d’une fontaine afin d’oxygéner l’eau pour permettre aux plantes qui y vivent de pousser correctement. Des plantes oxygénantes peuvent également y être installées.

Pourquoi choisir une piscine naturelle ?

La piscine naturelle autorise à trouver un compromis entre plaisir de la baignade, esthétique, et santé. Dotée d’une très bonne conception, elle n’utilise aucun produit chimique pour son entretien. L’écosystème se charge de la purification de l’eau. Nous apprécions toutes les piscines traditionnelles, mais elles ne sont pas écologiques, elles nécessitent beaucoup d’attention et représentent un certain prix. La question qui se pose est donc : pourquoi ne pas craquer pour une piscine naturelle dotée d’une eau pure, qui ne pollue pas et qui est très esthétique dans une piscine naturelle jardin ?

Petite piscine naturelle : quels sont les avantages ?

A l’inverse d’une piscine classique, la piscine naturelle n’a pas besoin de traitement chimique. Il n’est pas alors nécessaire d’ajouter du chlore à votre eau pour la conserver sans que les autres micro-organismes et les bactéries ne se développent. Les plantes filtrent l’eau, privilégiant ainsi la biodiversité au sein même de votre jardin. Esthétiquement parlant ; la piscine naturelle propose des variations de conceptions continues. Vous avez le choix entre lui donner une allure d’un étang, une forme classique ou même un petit lac selon vos envies.

A lire aussi   Devis detaille piscine - Devis Gratuit

L’avantage d’une piscine naturelle c’est qu’elle se régule toute seule. Outre le nettoyage du bassin une fois par an, ce sont les plantes qui se chargent de tout le travail. Il n’y a pas besoin de changer l’eau. Il faut simplement veiller à nettoyer le filtre fréquemment et tailler les plantes régulièrement.

L’installation d’une piscine naturelle dans le jardin, n’a pas besoin de permis de construire. Une simple déclaration de travaux en mairie est suffisante. Ceci est une option intéressante si votre terrain est classé et ne permet pas la construction d’une piscine traditionnelle.

Petite piscine naturelle

Quels sont les différents matériaux utilisés pour la construction d’une piscine naturelle ?

Pour la construction d’une piscine naturelle avec une structure rigoureuse, une technique traditionnelle peut être utilisée : la maçonnerie, le béton coulé ou banché. Il est primordial de choisir la technique qui offre le plus faible impact sur l’environnement. Le bois massif, par exemple, peut être une très bonne alternative.

En béton

Afin de retenir l’eau, le bassin doit être étanche. Pour construire une piscine naturelle pour des baignades naturelles, les matériaux à favoriser devraient être ceux qui existent à l’état naturel dans la nature. Si le sol offre déjà une couche d’argile, il sera donc plus ou moins étanche. Son étanchéité pourra s’agrandir en y ajoutant une couche de glaise ou encore, de la bentonite, de 10 cm d’épaisseur.

En membrane de type EPDM

Sinon, il est possible d’utiliser des structures rigides ou souples. L’EPDM est une membrane en caoutchouc synthétique. Elle est à la fois souple et résiste aux différentes agressions externes et aux contraintes mécaniques.

Quel est le coût de l’installation d’une petite piscine naturelle ?

Le coût d’une piscine naturelle est en général 20 % à 30 % plus élevé qu’une piscine habituelle. Voici un panorama des prix d’une piscine naturelle

Prix d’installation du bassin d’une piscine naturelle.

Matériau Prix approximatif
Membrane EPDM Environ 20 000 €
Béton coulé 17 000 € – 21 000 €
Béton projeté 35 000 € – 40 000 €

Quels sont les travaux nécessaires liés à la construction d’une petite piscine naturelle ?

Pour construire une petite piscine naturelle, différents travaux sont nécessaires pour sa réalisation. En voici quelques-uns.

Les travaux de terrassement

Afin d’installer votre piscine naturelle, vous êtes dans l’obligation de réaliser un terrassement assez important. Avant de se lancer, il est important de savoir qu’une piscine naturelle est généralement deux fois plus grande qu’une piscine traditionnelle. Le prix du terrassement d’une piscine naturelle est alors plus cher que celui d’une piscine traditionnelle. Il est conseillé de faire une demande de devis détaillée pour savoir ce qui est inclus exactement dans le prix d’un « terrassement ». Chez certains artisans, la préparation du sol et l’extraction de la terre peuvent être comprises, mais chez d’autres non. Le coût du terrassement pour une baignade artificielle varie entre 10 € et 20 € / m 3. Le volume de votre piscine fera la différence. Il est à noter que le bassin de baignade sera plus profond (entre 1,40 m et 1,60 m en moyenne) que le bassin de filtration (entre 60 et 80 cm).

La construction du bassin

Une fois le terrassement terminé, vient l’installation du bassin de la piscine naturelle. Le prix de la construction du bassin oscille entre 20 000 € et 40 000 €. Pour la création du bassin, deux solutions vous sont proposées : le béton (parpaing, béton coulé ou projeté, qu’on devrait étanchéifier, grâce à de la bentonite naturelle ou une membrane d’étanchéité ) et la membrane Éthylène Propylène Dilène Monomère (EPDM) une membrane neutre pour la biodiversité, à laquelle vous pouvez donner la forme que vous voulez, et qui est moins coûteuse que le béton.

La mise en place de l’écosystème

Après la construction des bassins, vient la mise en place de l’écosystème.  Vous devez diversifier et sélectionner les plantes aquatiques et les petits animaux que vous allez introduire dans votre bassin de filtration, avec le plus grand soin. C’est cette biodiversité qui vous assurera une filtration de qualité. Elle devra être composée de : plantes épuratrices, de micro-organismes et petits animaux et ainsi que des plantes oxygénantes.

La valeur de votre piscine naturelle peut osciller selon les espèces que vous choisissez pour votre écosystème. Les espèces plus rares seront inévitablement plus dispendieuses. Pour créer votre biodiversité, il faut calculer entre 20 € et 40 €/m 2.

Piscine naturelle

Quel budget faut-il prévoir pour la construction d’une petite piscine naturelle ?

La construction d’une piscine naturelle implique des travaux plus conséquents. Le prix d’une piscine naturelle varie entre 20 000 € et 60 000 € TTC, soit 20 % à 30 % de plus que le coût d’une piscine traditionnelle.

Différents travaux pour la construction d’une piscine naturelle Prix approximatifs
Les travaux de terrassement Entre 10 € et 20 € / m 3
 La construction du bassin Entre 20 000 € et 40 000 €
La mise en place de l’écosystème Entre 20 € et 40 €/m 2

Quels sont les accessoires nécessaires pour construire une petite piscine naturelle ?

Il existe plusieurs types de préfiltration mécanique qui tendent à retenir les déchets les plus encombrants : les prés filtres multi chambres (l’eau traverse divers bacs bourrés de matériaux filtrants), les préfiltres à grille (l’eau passe dans ce cas par une grille), les préfiltres à médias filtrants (l’eau traverse par des granulats ou mousses). Finalement, les skimmers agissent au ras de l’eau et retiennent les plus grosses saletés dans un panier amovible. Si votre piscine n’a rien d’obligatoire, une pompe facilitera néanmoins grandement son entretien. Elle sera installée au niveau de la partie baignade afin d’évacuer l’eau vers les filtres.

Le coût moyen des accessoires de votre piscine naturelle varie de 600€ à 1 500€.

●       La Pompe

La pompe a pour fonction de faciliter la filtration de votre bassin : elle permettra la circulation de l’eau que ce soit à travers un filtre biologique ou à travers le bassin de lagunage. Le prix moyen d’une pompe oscille entre 300€ et 800€.

Il faut savoir avant toute chose qu’il existe différents types de pompes et que vous devez choisir une pompe particulière pour les piscines. Elles doivent être conçues avec des matériaux très résistants. Vous pouvez compter 2 types de pompes pour une piscine naturelle : La pompe de piscine à vitesse variable et la pompe auto amorçante.

●       Les Plantes

 Les plantes mises en place dans votre piscine naturelle vont garantir la filtration et la régénération de l’eau. Il va vous falloir installer une végétation efficace et qui saura se transformer au fil des saisons. Les plantes épuratives éliminent les substances toxiques, les plantes oxygénantes assurent la vie dans le bassin, tandis que les plantes décoratives, papyrus, nénuphars ou lotus, permettent de décorer votre piscine. Le budget au mètre carré des plantes nécessaires à votre piscine naturelle varie entre 20€ et 40€/m2.

Maintenant vous aurez compris que le choix des plantes est fondamental pour une piscine naturelle.

 ●        Le substrat

Afin de faciliter la filtration, une couche de substrat drainant sera disposée au fond de la piscine, au niveau du système de filtration naturelle. Il s’agit de pouzzolane ou de gravier. La pouzzolane est une roche volcanique avec une structure alvéolée qui favorise le développement et la présence de micro-organismes (à l’opposé des galets à la surface trop lisse). En outre, la pouzzolane ne change pas le pH de l’eau. Les plantes aquatiques épuratrices vont être déposées sur ce lit de substrat. Le coût d’un substrat de piscine naturelle s’élève de 15€/100 kg à 110€/100 kg. Les dépenses peuvent paraître larges, mais une demande de devis pour une piscine naturelle saura vous éclairer quant au budget nécessaire à votre propre projet.

 ●       Le système de filtration

Dans une piscine naturelle, l’eau est filtrée soit par des filtres spéciaux biologiques, soit par des plantes. Le prix d’une filtration pour piscine naturelle varie entre 300€ et 700€.

Différents accessoires d’une petite piscine naturelle Prix approximatifs
La Pompe Entre 300 à 800€
Les plantes Entre 20€/m2 et 40€/m2.
Le substrat 15€/100 kg à 110€/100 kg
Le système de filtration Entre 300€ et 700€

Petite piscine naturelle : comment l’entretenir ?

La piscine naturelle est entretenue et conçue avec des techniques qui ne nuisent pas à l’environnement. Les produits chimiques sont bannis car ce sont les plantes qui purifient l’eau de façon naturelle. En conséquence, les systèmes de filtration et de traitement de l’eau sont donc entièrement différents de ceux des piscines privées classiques. Ce sont les plantes qui assainissent l’eau, et il n’est plus nécessaire d’y ajouter des produits. Cependant, la première partie du travail consiste à bien choisir et implanter la végétation qui assure l’écosystème naturel de votre piscine. Par conséquent, la piscine naturelle demande du travail et du savoir-faire au début, lors de son installation et avant que tout se mette bien en place.

Une piscine naturelle correspond à un écosystème naturel qui marche tout seul. Cependant, il faut en prendre soin, et il faut la maîtriser. D’ailleurs, il n’y a pas que la qualité de l’eau qui compte mais le bassin doit également être nettoyé.

Le coût de l’entretien d’une piscine naturelle est bien moins élevé que pour une piscine traditionnelle. Vous pouvez compter environ 400 € par an pour l’entretien de l’écosystème et de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *